Une filière contrôlée et certifiée

Une exigence de qualité tout au long de la filière.

Pour commercialiser leurs produits comme étant issus de l’agriculture biologique, agriculteurs et entreprises de collecte, de transformation et de distribution doivent obligatoirement faire contrôler et certifier leur activité par un organisme agréé par les pouvoirs publics et accrédité pour sa compétence, son indépendance et son impartialité. Des contrôles approfondis sont réalisés par les organismes certificateurs. Les contrôles (1 à 2 fois par an) portent sur l’ensemble du système de production (parcelles, troupeaux, comptabilité matière, conformité des recettes et produits correspondants, …). Ces contrôles peuvent être inopinés ou sur rendez-vous.

Pour les produits transformés, cette certification bio répond aux inquiétudes liées à la traçabilité des ingrédients grâce à la comptabilité matière des entreprises. De plus la labellisation rassure sur le non usage d’additifs chimiques de synthèse (colorants, conservateurs, exhausteurs de goût, arômes) qui peuvent servir à masquer une faible qualité organoleptique des produits. 

 

Les organismes certificateurs

Des organismes de contrôle agréés indépendants certifient les opérateurs bio.

Pour commercialiser des produits issus de l’agriculture biologique, tout opérateur(qu'il soit producteur, préparateur, distributeur ou importateur) doit avoir été contrôlé par un organisme certificateur.