Un séminaire dédié à la restauration collective publique d'Etat

La Fédération Nationale d'Agriculture Biologique a organisé le lundi 12 janvier 2015 à Paris une journée de séminaire national avec les acteurs de la restauration collective d'Etat (télécharger le programme).

Dans le cadre du Plan Ambition bio 2017, l’objectif de développement de la consommation bio en restauration hors domicile a été réaffirmé « en se donnant en particulier les moyens d’atteindre l’objectif de 20% de produits bio dans la restauration collective d’Etat ».

Alors que 6 français sur 10 souhaitent pouvoir manger bio sur leur lieu de travail (source : Agence Bio), des expériences montrent la faisabilité des projets et leur intérêt en matière de développement économique local.

Cet évènement, réalisé sous le haut patronage du ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, et en collaboration avec le ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, a réuni une centaine de participants : acteurs des restaurants administratifs, hopitaux, universités et armées, mais également des conseillers du réseau FNAB et des partenaires nationaux.

Grâce à un format d'animation original et participatif (avec la SCOP l'Engrenage), cette journée a permis à chacun de travailler sa situation et d'échanger sur les difficultés et les réussites. Les interventions des ministères de l'agriculture et de l'écologie ont contribué à rappeler que l'introduction de produits bio locaux dans la restauration collective d'Etat était inscrite dans les politiques nationales (Plan Ambition Bio 2017, circulaire Etat exemplaire à venir, etc.). 

Les actes du séminaire sont disponibles : vous pouvez les téléchargez gratuitement ou commander des exemplaires papier via ce bon de commande.

Vous pouvez visionner les captations vidéos de ce séminaire :

 > exemple du restaurant inter administratif de Strasbourg avec l'association de gestion AGRICAS;

 > exemple de l'hôpital de Lannemezan;

 > intervention de Jean-Guillaume Bretenoux, conseiller technique du ministre de l'agriculture, de l'agro-alimentaire et de la forêt;

 > intervention d'Alexandra Bonnet, adjointe du chef de service économie et évaluation du développement durable au Commissariat général au développement durable (CGDD)