Sauver le bio dans les cantines!

Soutenez cette pétition lancée par l'association Agir Pour l'Environnement et dont la FNAB est partenaire : LIEN pour signer.

Madame la sénatrice,
Monsieur le sénateur,

Le mercredi 9 mars prochain, vous aurez la responsabilité de débattre et d'adopter la proposition de loi numéro 303 visant à favoriser l’ancrage territorial de l’alimentation.

Adoptée à l’unanimité à l’Assemblée nationale le 14 janvier 2016 par l'ensemble des groupes politiques, cette proposition de loi a été profondément dénaturée à l’occasion de son passage en commission des Affaires économiques au Sénat le 2 mars dernier.

Un amendement, a en effet, supprimé l’obligation de respecter le seuil de 20 % d'aliments issus de l'agriculture biologique, à l'horizon 2020, dans la restauration collective publique.

Alors que le monde agricole traverse une crise sans précédent, cette loi privilégie justement :
✔ les circuits courts et de proximité et
✔ les produits bénéficiant d'un signe officiel de qualité et/ou d'origine telle que le label Agriculture biologique.

L'objectif est de garantir :
✔ une meilleure traçabilité des produits,
✔ une meilleure qualité nutritionnelle et gustative pour les usagers,
✔ le maintien d'activités agricoles durables et non délocalisables dans les territoires.

Avec ce seuil de 20 % d'aliments bio dans la restauration collective publique vous répondrez à une double attente :
✔ celle d'une majorité de Français-e-s, qui jour après jour, plébiscitent la bio (6 Français-e-s sur 10 consomment régulièrement du bio)
✔ celle d'agriculteurs à la recherche de filières avec des débouchés plus sûrs et plus rémunérateurs.

Les agriculteurs sont d'ailleurs de plus en plus nombreux à franchir le pas de la conversion biologique puisque les surfaces agricoles engagées en agriculture bio ont bondi de 17% en un an pour atteindre 1,3 million d'hectares en 2015.

Désormais, les producteurs bio se sont organisés et ont investi dans des filières territorialisées, créant ainsi une vingtaine de plate-formes qui livrent la restauration collective. Contrairement aux idées reçues, elles sont en attente de commandes plus importantes et régulières !

Comptant sur votre écoute et votre engagement :
► je souhaite que vous votiez l'amendement rétablissant le seuil de 20 % de bio dans la restauration collective publique.
► j'aimerais connaître la position que vous adopterez à l’occasion du vote en séance qui aura lieu mercredi 9 mars prochain.

Je vous remercie de votre attention et vous prie d’agréer l’expression de mes salutations les plus respectueuses.

LIEN pour signer.