Circuits courts : le mode de production est déterminant dans le bilan environnemental

L'ADEME vient de publier un avis sur les circuits courts alimentaires de proximité. Bilan : si ces circuits présentent des avantages enjeux économiques et sociaux, en termes de bilan environnemental, c'est le mode de production qui reste le plus déterminant.

Dans cet avis de 8 pages, l'ADEME revient sur les avantages économiques et sociaux des circuits courts alimentaires de proximité, pour les producteurs, les consommateurs comme pour les territoires.

Mais l'ADEME souligne que "En termes d’impact sur l’environnement, la diversité de ces circuits ne permet pas d’affirmer qu’ils présentent systématiquement un meilleur bilan environnemental que les circuits « longs », notamment en matière de consommation d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre. En effet, les modes et pratiques de production sont beaucoup plus déterminants en matière de bilan environnemental que le mode de distribution, notamment pour les fruits et légumes (culture de produits de saison)."

Bio local, c'est donc bien l'idéal !

>> Avis à consulter sur le site de l'ADEME