Plus d’oméga 3 dans le lait et la viande bio

Les études scientifiques démontrant la supériorité nutritionnelle des aliments bio sont de plus en plus nombreuses (relire notre article résumé sur bio et santé). Une nouvelle étude publiée le 16 février 2016, dans le ‘British Journal of Nutrition’ montre que lait et la viande bio contiennent environ 50% d’oméga 3 de plus que leurs homologues conventionnels. Cette étude montre également que la viande bio contient moins de graisses saturées.

Pour arriver à ces résultats, les chercheurs de l’Université de Newcastle ont analysé 196 articles consacrés au lait et 67 consacrés à la viande et trouvé des différences de teneurs en acides gras significatives.

Les résultats s’expliquent principalement par le fait que les animaux élevés selon le cahier des charges Bio, sont nourries majoritairement à l’herbe fraiche (pâturages) et au foin, riches en oméga 3 (vs ensilage de maïs, tourteau soja, etc.).

Rappelons que les oméga 3 constituent une famille d’acides gras essentiels : notre corps ne peut pas les synthétiser, ils doivent donc être apportés par l’alimentation. Ils interviennent dans :

-          Le  développement et le fonctionnement de la rétine, du cerveau et du système nerveux ;

-          La prévention des maladies cardio-vasculaire (diminution de l’hypertension artérielle, diminution de la quantité de triglycérides dans le sang, etc.) - (source ANSES)

De ce fait, L’Agence européenne de sécurité alimentaire (EFSA) recommande d’augmenter les apports en oméga 3, notamment chez les femmes enceintes et allaitant. Chris Seal, co-auteur des publications, précise que « trouver ces acides gras est difficile. Notre étude suggère que passer à une alimentation biologique permettrait d’améliorer les apports en ces nutriments essentiels. »

 

>> consultez l’étude (en anglais)