Les produits bio en restauration collective : en progression et toujours plus locaux

Selon le dernier baromètre de l’Agence Bio, à l’instar des fermes et producteurs qui se tournent vers la bio, les achats de produits biologiques sont en forte progression en restauration collective : + 18 % en 2015 par rapport à 2014,  estimés à 225 millions d’euros HT en 2015. Le secteur scolaire reste le secteur pionnier sur cette thématique, avec 3 établissements sur 4 proposant des produits bio, suivi du secteur travail (entreprises, administrations) avec 60%  des établissements et des secteurs santé et social (à peine 25 % des établissements).

Lorsqu’ils sont introduits, la part des produits biologiques représentent en moyenne 14 % des achats des établissements. Ce sont majoritairement des produits frais (fruits, produits laitiers, légumes) et des produits d’épicerie (pâtes, riz, céréales) qui sont introduits.

Parmi ces achats bio, les approvisionnements locaux sont privilégiés : 78 % des achats bio sont d’origine Française et plus de 50 % d’origine régionale. Les produits importés restent des produits en majorité non produits en France (agrumes, fruits exotiques, etc.) ou très peu présents.

Côté perspectives, la dynamique pourrait se confirmer pour les années à venir : 21 % de non acheteurs de produits bio actuellement déclarent en avoir l’intention. La part des achats bio est estimée, toujours selon les répondants, à 18 % en moyenne en 2017.

Toutefois, si ces résultats sont encourageants et que la part du bio augmente chaque année, n'oublions pas que nous sommes encore loin des objectifs du Grenelle de l'Environnement, qui avaient été fixés... pour 2012.

>> Pour aller plus loin, consultez les rapports détaillés de l'Agence Bio