Le ministère propose deux nouveaux outils en faveur de l’approvisionnement local et de qualité en restauration collective

Le 27 octobre 2015, le Ministre a annoncé la parution de deux nouveaux outils pour aider les acteurs dans leur démarche :

- une brochure sur les soutiens financiers publics mobilisables pour développer un projet d’approvisionnement local,

- et un guide sur la constitution de plateformes collectives au service de l’approvisionnement local.

Ce dernier document est issu d’un travail de concertation mené depuis fin 2013 avec divers acteurs. Lors des différents groupes de travail, la FNAB a soulevé notammen deux points de vigilance :

- Les risques de confusion entre « proximité » et « qualité » (un produit local n’étant pas forcément de qualité, et vice versa). Il s’agit en effet de deux notions complémentaires, comme le suggère notre campagne nationale « Manger Bio et Local, c’est l’idéal ! » ;

- La multiplication des projets de plateformes (virtuelles ou physiques, mixtes ou 100% bio, etc.) sans tenir compte des outils déjà existants, dans un contexte où la « demande » des établissements est encore faible*.

Par ailleurs, dans une circulaire du 2 novembre, le Ministre fait le point, un an après sa présentation publique, sur le PNA. Il invite les Préfets de région à anticiper la réforme territoriale qui instaure 13 nouvelles grandes régions métropolitaines au 1er janvier 2016. Stéphane LE FOLL y rappelle également ses priorités : justice sociale, éducation, lutte contre le gaspillage, ancrage territorial. La liste des outils à disposition des Préfets de région y sont précisés, notamment :

- Une page internet dédiée à la restauration collective sur le site du ministère ;

- La plateforme EDUCSOL regroupant les ressources référencées par les ministères en charge de l'éducation et de l'agriculture pour favoriser la mise en place d'actions d'éducation à l'alimentation.

* Début 2015, les produits bio ne représentaient que 2,7% des achats de la restauration collective d'après l'observatoire de l'Agence Bio (à comparer aux 20% prévus par le Grenelle de l'Environnement en 2012).