Lancement du réseau « Organic Cities Network Europe »

Lundi 8 janvier, la ville de Paris, adepte des produits bio dans ses cantines, a accueilli la conférence de lancement du premier réseau européen de villes et d'organisations engagées en faveur de l’agriculture biologique, « Organic Cities Network Europe ».

L’agriculture biologique est un effet un levier majeur pour contribuer à préserver l’environnement, améliorer la santé des citoyens et soutenir la création d’emplois dans les territoires. Les villes européennes du réseau « Organic Cities Network Europe » l’ont bien compris !

La FNAB, pionnière dans l’approche territoriale de développement de l’agriculture biologique (actions auprès des collectivités pour l’introduction de produits biologiques en restauration collective et réseau des sites pilotes Eau & Bio) se réjouit de cette initiative.

Le réseau est à l’heure actuelle composé des villes de Nuremberg et de Lauf (Allemagne), la Métropole de Milan, Vienne et Seeham (Autriche), Paris et Correns (France), Porec (Croatie), Växjö (Suède), le réseau des villes italiennes « Città del Bio » et allemandes « Bio-Städte », le Centre de Milan pour le droit et la politique alimentaire, l’Institut autrichien sur la Recherche biologique et l’Université de Tampere « Eco-Estonie ». L’adhésion sera ouverte à toutes les collectivités européennes, les réseaux professionnels, les associations et les centres de recherche.

L’association, basée à Bruxelles, s’est fixé comme objectif pour 2018 de donner une voix aux villes engagées et de peser sur les décisions européennes en faveur de l’agriculture biologique. L’enjeu est d’autant plus important, avec le lancement des négociations sur l’avenir de la Politique  Agricole Commune.

Irait-on vers une Politique Agricole et Alimentaire Commune ?