Approvisionnement Bio local : à chaque territoire sa solution

Encore trop souvent, on entend « qu’il n’y a pas assez de bio pour fournir la restauration collective » ou bien « que les producteurs bio ne sont pas organisés  pour répondre à la demande ». Si cela était vrai au moment du Grenelle de l’environnement, un important travail de structuration des filières a été effectué depuis par les producteurs bio. Ainsi, en 2016, de nombreuses solutions d’approvisionnement bio local de la restauration collective existent : via des plateformes physiques (une vingtaine à ce jour) ou d’autres formes d’organisations des producteurs bio.

Afin de mieux les faire connaître, la FNAB vient d’éditer un répertoire à destination des acteurs de la restauration collective avec des contacts dans chaque territoire.

Rappelons également que l’offre et la demande doivent avancer ensemble ! Les filières ne peuvent se consolider que si les pratiques des acheteurs de la restauration collective sont adaptées. Avec des producteurs locaux, les approvisionnements doivent être progressifs, réguliers et planifiés à l’avance. Les marchés publics doivent être rédigés en phase avec les possibilités de la région (saisonnalité, variétés, volumes, conditionnements, etc.). De plus, il est conseillé aux établissements de commencer par les produits les plus « faciles », c’est à dire ceux disponibles localement et qui n’induisent pas de changements importants en cuisine (par exemple : le pain, les yaourts, les pommes, les carottes, etc.), puis de développer peu à peu de nouvelles gammes, en concertation avec des producteurs bio locaux. De cette manière, les établissements contribuent, par leurs commandes, à développer et consolider les filières bio de leur territoire ! Ces démarches s’inscrivent bien dans la logique des Projets Alimentaires Territoriaux (PAT), développés par le Ministère de l’Agriculture.

>> Téléchargez le Répertoire des Solutions d'Approvisionnement Bio Local de la Restauration Collective